Vivre une expérience unique à Beppu, une ville volcanique du Japon

Vivre une expérience unique à Beppu, une ville volcanique du Japon

Situee dans l'île volcanique et montagneuse de Kyushu, Beppu est une ville japonaise de la prefecture d'Oita. D’un côté, elle est ouverte sur la mer intérieure, si elle est coincée entre les monts Yufu et Tsurumi de l’autre côté. En conséquence, elle est plutôt longue que grande, avec une superficie de 125,34 km². Depuis sa création en 1924, Beppu est une destination très prisée des Japonais, mais elle accueille également des étrangers attirés par ses « onsen » ou sources d’eau chaude d’origine volcanique. En effet, cette ville comporte environ 3 000 onsens aux propriétés chimiques très variées. Ces sources produisent plus de 100 000 kl d’eau par jour, baignant perpétuellement la ville dans un nuage de fumée. C’est un air marin sentant légèrement le soufre qui rafraîchit les voyageurs venus se prélasser dans les osens de Beppu ou s’initier aux bienfaits et aux plaisirs qu’ils procurent. Ils ont un large choix de bains : bain d'eau chaude ordinaire, bain de boue, bain de sable et bain de vapeur.

Escapade à Kannawa pour contempler les huit « Enfers de Beppu »

Pour parfaire leur voyage aventure au Japon, les routards ne devront pas rater les « Enfers de Beppu » ou « Jigoku », dont la plupart sont basés à Kannawa. Cette zone se trouve presque à l'opposé de Beppu depuis la gare. L’Umi Jigoku ou « enfer de la mer » est le plus grand de tous les enfers. On l’appelle ainsi à cause de sa couleur azur. L’eau qui s’éjecte de 200 m sous terre atteint une température de 98 °C. Si les touristes se hasardent à plonger des œufs dans cette chaleur infernale, ils en ressortent des œufs avec un léger goût carné. À part cela, Beppu propose à ses visiteurs d’admirer d’autres onsens, notamment l’« enfer de sang » ou Chi-no-ike Jigoku, nommé ainsi à cause de sa coloration rouge influencée par les argiles ou encore le Tatsumaki Jigoku ou « enfer tornade ». Ce dernier est un puissant geyser qui s'élance vers le ciel. À Beppu, les enfers sont faits pour être admirés, ils ne sont pas propices aux baignades. Néanmoins, on peut y faire des activités insolites comme le Jigaku Meguri où les plus audacieux feront un tour de ces puits bouillonnants projetant de l’eau minérale et de la boue. Ils n’oublieront pas de prendre des photos en souvenir de cette exaltante aventure.

Une note paisible après la visite des Huit Enfers

Les Huit Enfers et les sources d’eau chaude font partie des principales attractions de Beppu. Mais la ville recèle d’autres sites qui méritent d’être sillonnés. En descendant vers la mer, les bourlingueurs ne manqueront pas la Tour de Beppu. Construit en 1957, cet émetteur hertzien, haut de 100 m, comporte un observatoire panoramique à mi-hauteur, offrant une vue dégagée sur la ville. Pour finir leur virée à Beppu, les aventuriers dégusteront quelques spécialités locales, dont du « jigokumushiryori », une recette de crustacés accompagnés de légumes cuits à la vapeur et du « fugu », un poisson dont la chair est délicieuse que dangereuse.